ASSOCIATION HENRI LAGRANGE

Plan International d'Entraide SIEPS
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vous avez dit mondialisation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
montségur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Vous avez dit mondialisation...   Mer 10 Aoû - 10:04

Voici une version abrégée du discours prononcé le 20 février 2002 par la présidente internationale de l'Institut Schiller, Helga Zepp-LaRouche, lors d'une conférence en Virginie (Etats-Unis)

Si l’on considère la situation mondiale dans sa globalité, il est clair que nous sommes déjà au cœur d’une crise de civilisation potentiellement plus grave que tout autre effondrement social jamais subi par l’humanité.

Si je dis cela, ce n’est pas seulement à cause du chaos que pourrait provoquer l’effondrement du système financier ou à cause de la menace d’une nouvelle guerre mondiale, avec recours éventuel aux armes nucléaires, mais avant tout parce que nous sombrons dans une crise culturelle sans précédent qui nous ramène à l’état barbare. Et je n’exagère pas en parlant de barbarie, car le monde se déshumanise très rapidement et les hommes font des choses que même des bêtes ne feraient pas.

Le processus de désintégration de nations entières suit son cours et les conditions d’une confrontation stratégique entre puissances nucléaires se mettent en place. Derrière cette évolution s’active une oligarchie devenue folle, qui cherche à préserver un système condamné.

Le problème, c’est que la majorité des gens ne perçoit pas le monde dans son ensemble. Quand je suis aux Etats-Unis, notamment, la parabole de l’aveugle et de l’éléphant me vient toujours à l’esprit. Un aveugle essaie de se faire une idée ce qu’est un éléphant. Il lui tâte d’abord le tronc, ensuite la queue, puis, se mettant de côté, il lui prend une patte. Mais il n’arrive pas à réunir tous ces éléments pour appréhender l’idée d’éléphant. C’est de cette façon que beaucoup perçoivent la crise actuelle qui les frappe.

Ainsi, contrairement à ce qu’affirme le président Clinton, un sans-abri de New York ou de Washington ne croit certainement pas que le pays soit en train de vivre la plus grande prospérité de tous les temps. Un malade qui doit être hospitalisé et ne trouve pas de lit aux urgences sait très bien que le système de santé privé des Etats-Unis (HMO) est un système qui tue. Le parent d’un enfant qui vient de tirer sur ses camarades comprend que quelque chose ne va vraiment pas dans le système scolaire et la vie culturelle des jeunes. Une mère dont le bébé vient de mourir dans l’un des 33 pays pauvres d’Afrique, ne croira jamais que la globalisation soit bonne pour ce pays.

Cependant, très peu perçoivent l’ensemble du tableau, la plupart d’entre eux restent dans l’obscurité. Et c’est voulu. Un ancien philosophe chinois l’a dit très simplement : Que le peuple reste stupide, il est plus facile de gouverner. Comme je vais le montrer, l’oligarchie fait tout pour abrutir la population, la désensibiliser, en recourant à des méthodes de modification du comportement et même de lavage de cerveau.

La majorité des citoyens ne s’en rend pas compte parce que ce processus de déshumanisation progresse par petites étapes et que la déchéance culturelle dure depuis un certain temps déjà. Je voudrais vous montrer que la méthode utilisée est toujours la même, que ce soit dans les simulations de « jeux de guerre », dans la spéculation financière, ou encore à travers le

Cette méthode se base, pour l’essentiel, sur les “Lumières” anglaises et les propositions mécanistes de John von Neumann et de Norbert Wiener, elles-mêmes inspirées de John Locke et surtout de son Essai sur l’entendement humain, selon lequel l’esprit humain serait une tabula rasa et les idées le résultat d’expériences sensuelles. Dans son livre La Cybernétique, Wiener infère que l’esprit humain fonctionne comme le chien de Pavlov, ce qui s’applique aussi, dans le fond, aux ordinateurs.

Une fois que nous avons identifié cette méthode, nous sommes alors en mesure de réagir. (...)

Mme Helga Zepp-LaRouche analyse ensuite la situation stratégique actuelle, notamment les dangers causés par la globalisation néolibérale, les réformes économiques imposées à la Russie et à d’autres pays de l’Est et la position confrontationniste vis-à-vis de la Chine, notamment en soutenant l’indépendance de Taïwan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serge
Bavard
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: Vous avez dit mondialisation...   Jeu 11 Aoû - 23:42

Citation :
Que le peuple reste stupide, il est plus facile de gouverner. Comme je vais le montrer, l’oligarchie fait tout pour abrutir la population, la désensibiliser, en recourant à des méthodes de modification du comportement et même de lavage de cerveau.

Très juste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grasse
Nouveau


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/09/2005

MessageSujet: Les mondialisations   Mar 27 Sep - 10:38

La mondialisation vaste sujet qui englobe beaucoup d’acteurs et d’actions. Mais c’est un sujet important car la société à venir et actuelle en dépend. Je n’entrerai pas dans les détails de cette mondialisation mais depuis plusieurs années on peut voir émerger plusieurs systèmes plus ou moins opposés, plus ou moins complémentaires.

1 ) Le premier et je serai tenté de dire le plus majoritaire et dominant est le système de mondialisation économique contrôlé par le monde de la finance internationale ainsi que de grands consortiums mondiaux. Système ultra libéral avec nivellement des cultures mondiales dans un but de société mondiale marchande et consommatrice, ce système engendre un système culturel mondial lié à l’identification du bonheur par la possession de biens (transfert psychologique sur les objets).

Il est normal d’acheter des produits et biens matériels par besoins matériels (tout en respectant l’écosystème): vous devez vous vêtir, vous nourrir, vous déplacer, avoir un logement, des loisirs. La réaction anormale c’est d’acheter des produits pour se sentir exister ou en pensant devenir quelqu’un de meilleur ou plus important en achetant telle ou telle chose. Et malheureusement certains de ces effets se ressentent actuellement chez les nouvelles générations qui pensent que pour exister et être aimées des autres, il faut posséder telle marque de vêtements ou telle marque de chaussures ou tel objet…

C’est une mondialisation économico-financière pour l’apparition d’un marché mondial non régulé lié à le croissance et la production éternelle et sans limitations, un peu comme si notre planète était comme infinie et pouvait donner à l’homme la possibilité de prendre ces ressources sans contrepartie et sans limitations. Cette mondialisation permet également l’apparition d’un société mondiale avec peu de droits si ce n’est celui de faire du profit pour consommer et amasser des biens (comme on peut le voir en Chine actuellement).

2 ) Les Alter mondialistes proposent une nouvelle forme de société parallèle au système ultra libéral. Avoir une attitude alter mondialiste par sa façon de consommer (produits bio, commerce équitable), de produire (agriculture naturelle et biologique) et le respect d’une manière général de la nature et du vivant (écologie, combat contre les OGM et le brevet sur le vivant). C’est un troisième pouvoir face aux deux pouvoirs principaux qui sont le pouvoir économique et le pouvoir politique, ainsi que les droits démocratiques (ce contre pouvoir Alter mondialiste ne peut exister que dans une démocratie, il n’y a pas d’Alter mondialistes dans les systèmes de sociétés non démocratiques car pas de liberté d’expression et d’opinions). Je considère le pouvoir politique et droits démocratiques comme un seul et même pouvoir puis que nous élisons des représentants politiques aux fonctions de gouvernance du pays, je pense que l’avenir notre république démocratique s’est d’aller vers plus de pouvoir de la société civile et citoyenne, c’est à dire une démocratie directe et participative grâce à des moyens comme Internet et le vote par referendum.

Certains éléments extrémistes, minoritaires au sein des Alter mondialistes voudraient permettre un retour à une société très calquée sur l’ancien model communiste soviétique ou vers une société de régions autonomes. Le système de société type communiste bolchevique a prouvé qu’il ne marchait pas, car basé sur une idéologie non ouverte et non évolutive de plus disons non basé sur la résolution concrète des problèmes de société mais simplement l’application forcée d’une idéologie à l’ensemble d’une société. Depuis la chute de l’URSS le communisme au niveau mondial n’existe presque plus, la Chine se transforme en une forme de dictature mélangeant néo-ultra libéralisme et communisme: contrôle dictatoriale de la société (l’ancien système communiste ayant été conservé au niveau de l’appareil d’état et du contrôle de la société) tout en créant (grâce aux investissements étrangers et à la mondialisation économico-financière) une économie ultra-libérale (pas de droits du peuple chinois que celui de consommer). La Chine n’est pas une démocratie. Pour le reste du monde le communisme les différents pays ayant ce régime sont encore : La Corée du nord, Cuba, le Vietnam (qui imite , peu à peu la Chine) par son système de société). Au niveau du régionalisme, c’est un retour en arrière qui détruira notre système de société et des régions autonomes seront beaucoup fragiles qu’une nation démocratique face aux problèmes actuels et futurs du monde, de plus les indépendantistes régionalistes (en Europe) sont des fascistes déguisés. Certains au sein des Altermondialistes (heureusement encore plus minoritaires que les nostalgiques du système de société soviétique) sont pour l’apparition d’une société théocratique (société religieuse) contrôlée par un Islam rigoriste, plus ou moins radical.

3 ) L’Islam radical mondialisé. Sans en être à l’origine, les islamistes radicaux et autres groupes fanatiques religieux qui, grâce à la mondialisation peuvent agir plus facilement. Ils peuvent également marier plus facilement terrorisme et finance grâce aux flux mondiaux de transits d’argent sans contrôles ni régulations, et de plus ils ont grande facilité de faire valoir leur type de vision du monde face à une société en perte de valeurs (aussi bien dans les pays occidentaux que dans les pays de l’Afrique, de l’Asie et autres).

4 ) Une nation surpuissante dominant le monde : hégémonie économique, commerciale, culturelle et même militaire : la politique actuelle des USA en prend le chemin. Sans oubliée la Chine qui n’est pas devenu une démocratie mais en fin de compte la 1ère dictature mondiale et d’ici 20 ans la 2ème puissance mondiale si ce n’est la 1ère. Les USA sont à la fois précurseur et initiateur (après la chute du mur de Berlin et l’écroulement du bloc soviétique) de la mondialisation économico-financière.

Actuellement la situation leur échappe un peu : la montée de la Chine comme grande puissance et les différents scandales politico-financiers de ces dernières années. En 2001, faillite de grands groupes mondiaux fondés sur la mondialisation et l’ écroulement de la nouvelle économie en 2002. On assiste donc à un retour protectionniste de leur économie. Pour eux la mondialisation du système de société démocratique ne peut se concevoir qu’avec la mondialisation du système de société ultra libérale. Le modèle économique passant avant les droits démocratiques, cela n’est plus qu’ un vernis démocratique protègeant les intérêts économico-financiers de la mondialisation économique.

5 ) La mondialisation politique par l’extension du système de société démocratique aux pays de monde entier. Mais, pour cela il faut un développement d’une conscience démocratique chez les peuples du monde entier en plus du processus de coopération économique mondial (coopération économique ne veut pas dire l’apparition d’un marché mondial sauvage et ultra libéral). La condition de la coopération économique mondiale est que les garanties démocratiques ainsi que les droits des hommes et des femmes soient respectées. Le problème, c’est qu’actuellement c’est l’inverse: l’économie passe avant les droits démocratiques. Un exemple frappant avec la Chine, qui, grâce aux investissement dans ce pays sans attendre l’écroulement de l’ancien système chinois., est devenue la 1ère dictature mondiale.

En conclusion : Il ne faut pas se voiler la face, nous vivons actuellement dans un système de société économique et de communication de plus en plus globalisé, c’est un processus normal d’interaction mondial. L’extension de la coopération économique mondiale est inévitable mais sans contrôle il y a d’énormes risques de dérapages avec la perte des droits fondamentaux des hommes et des femmes de ce monde (pas de droits des peuples du monde que celui de consommer et de s’identifier au bonheur par la possession de biens). De plus au lieu de permettre la délocalisation des grandes et moyennes entreprises européennes vers des pays où la main d’œuvre est moins cher, il serait mieux de créer une coopération économique avec ces pays.

Ce n’est donc pas l’avènement d'une société mondiale marchande contrôlée par la finance internationale ainsi que de grands consortiums mondiaux, ni la mondialisation d’un Islam radical, ni le contrôle du monde par une seule nation surpuissante, qui est la solution pour un monde meilleur ! Mais le développement d’une conscience démocratique chez les peuples du monde entier en plus du processus de coopération économique mondial. La condition de la coopération économique mondiale est que les garanties démocratiques ainsi que les droits des hommes et des femmes soient respectées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serge
Bavard
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: Vous avez dit mondialisation...   Mar 27 Sep - 23:32

Citation :
De plus au lieu de permettre la délocalisation des grandes et moyennes entreprises européennes vers des pays où la main d’œuvre est moins cher, il serait mieux de créer une coopération économique avec ces pays.


Le problème c'est la gangrène mafieuse à tous les niveaux dans ces pays.

Je pense qu'actuellement le meilleur moyen de lutter contre la fuite de nos entreprises à l'étranger, serait d'imposer une taxe, qui permettrait d'alimenter un fond européen qui servirait aux travailleurs privés de leurs emplois à cause des délocalisations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous avez dit mondialisation...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous avez dit mondialisation...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vous avez quoi comme deuxieme poussette?
» Lorsque vous avez des invités
» Les villes où vous avez habité
» Vous avez dit "MEDIEVAL" ?
» Les livres que vous avez aimés!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASSOCIATION HENRI LAGRANGE :: MONDIALISATION-
Sauter vers: