ASSOCIATION HENRI LAGRANGE

Plan International d'Entraide SIEPS
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Service International d'Entraide Permanente Stella (SIEPS)

Aller en bas 

Ete-vous favorable à la mise en place du Plan SIEPS sous l'égide de l'ONU
OUI
100%
 100% [ 20 ]
NON
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 20
 

AuteurMessage
montségur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Service International d'Entraide Permanente Stella (SIEPS)   Ven 5 Aoû - 15:37

ASSOCIATION HENRI LAGRANGE



Plan « Service International d’Entraide Permanente Stella » - le « S.I.E.P.S. » (déposé à l’ONU dès 1964).

- Entraide Permanente Internationale (en particulier vers les pays en voie de développement).

- Entraide prévue et suffisante pour tous genres et dimensions de secours à apporter à toutes conséquences des catastrophes naturelles.

- Transfert fixé, contrôlé, progressif et concerté des dépenses de guerre vers le Fonds Mondial de Solidarité : d’où diminution progressive des tensions vers zéro.

Ce plan rend possible une Entraide active officielle, dans laquelle s’intègre l’aide spontanée et ce, couvrant le Monde entier avec ampleur et une efficacité sans précédent dans l’Histoire des Hommes !

Entraide Internationale Officielle laissant toute sa part à l’aide spontanée et au volontariat mondial.


Une Réunion en vue d’établir le Fonds Mondial de Solidarité pour la Paix. sous l’égide de l’O.N.U. vient d’être déposée par mon Association auprès de Monsieur Secrétaire Général des Nations Unies Koffi ANNAM.

Destinataires – Plan remis

- à l’O.N.U.
- à l’U.N.E.S.C.O.
- aux Hautes Autorités Politiques Morales et Religieuses
- aux Agences de Presse et aux Grands Journaux

N.B. : ce plan fut également remis à ces mêmes destinataires le 19 mars 1964

association-henri.lagrange@wanadoo.fr




ASSOCIATION HENRI LAGRANGE




« Service International d’entraide Permanente Stella »
« S.I.E.P.S. »


Plan déposé par Monsieur Henri LAGRANGE
Président-Fondateur
Le 19 mars 1964

Ce plan porte sur un Service International d’Entraide Permanente (à l’échelle mondiale), relative à :

1°) - L’Entraide à apporter contre la famine, la misère matérielle et morale alors que d’autres lieux connaissent la superproduction de produits utiles et vitaux.
- Nécessité d’un service « régulation mondiale des produits », orientation des marchés.
- Nécessité de pourvoir à l’Instruction, l’Education et à la mise au travail de millions de chômeurs.
- Création d’un Centre International pour la recherche scientifique.

2°) - Service d’aide immédiate et totalement adaptée à tous secours rendus nécessaires par les grands cataclysmes naturels : inondations catastrophiques, grands incendies, glissements de terrain, tremblement de terre, raz de marée, cyclones, éruptions volcaniques, grandes famines et épidémies. De récents et tragiques exemples le démontrent !

3°) - Nécessité d’un Service International Officiel prévoyant l’intégration du volontariat mondial et de l’aide spontanée.
Service International sous l’égide de l’O.N.U. ainsi rénovée.

4°) - Les aides, à ce jour, bien que fort méritoires, ne sont pas adaptées à l’immensité du problème posé par la faim, l’analphabétisme, la mise en valeur du sol et du sous-sol, la répartition équitable des produits vitaux sans oublier l’aide suffisante et immédiate à apporter à toutes les victimes des grandes catastrophes naturelles.

5°) - Reconnaître cette « insuffisance » flagrante et douloureuse et la nécessité d’un Organisme International groupant toutes les meilleures solutions à apporter à tous les problèmes posés. Organisation Officielle dotée de moyens puissants et permanents et d’un personnel entraîné, mais laissant en son sein toute la part chaleureuse et d’hommes à hommes de l’aide spontanée et du volontariat mondial.


- Conjugaison heureuse de cet aspect humain à l’effort officiel.

D’où efficacité de moyens et de personnels à laquelle s’intègre l’aide spontanée et le volontariat mondial.

- Collaboration et coordination avec toutes les organisations d’entraide existantes.

Cette internationalisation du « SIEPS » entraîne de soumettre ce plan :

- à l’O.N.U.
- à tous les chefs de gouvernements de tous les pays
- aux hautes autorités morales et religieuses du Monde
- aux agences de Presse et aux grands journaux

Tous les pays sont également intéressés par le succès du Plan « S.I.E.P.S. » et en seront, par réciprocité, les bénéficiaires.

Naturellement, le Plan « S.I.E.P.S. » n’étant qu’une base, qu’un fondement, une réunion internationale d’experts doit définir les statuts du Fonds Mondial de solidarité pour la Paix – F.M.S.P.

D’ailleurs, le « S.I.E.P.S. » de par la nature de son organisation et la finalité de ses buts, sera toujours perfectible.

Le Plan « S.I.E.P.S. » propose un système international efficace, équilibré et adapté à l’ensemble des problèmes de toutes les régions du Monde.

Action Internationale officielle disposant de puissants moyens adaptés à la dimension énorme des besoins et en accord avec les diverses mentalités de tous les pays…

Action officielle en laquelle s’intègre l’aide spontanée et le volontariat mondial donnant ainsi la part irremplaçable de l’aide chaleureuse d’hommes à hommes.

- Coopération avec toutes les organisations d’entraide déjà existantes, renforçant ainsi leurs moyens en respectant leurs particularités si vivantes.


Echanges de notes relatives au « S.I.E.P.S. »


Après étude du Plan « S.I.E.P.S. » par les autorités de tous les pays, par l’O.N.U. et par les personnalités morales et religieuses du Monde, des échanges de notes pourront avoir lieu en vue de la réunion internationale préliminaire.

Réunion d’experts et de conseillers (du plan humain, moral et matériel) venus de toutes nations, qui sur les grandes lignes définies par le Plan « S.I.E.P.S. » pourront établir les statuts de l’Organisme International d’Entraide – organisme qui sera d’ailleurs toujours perfectible.

- Ces échanges de notes ont donc dans l’immédiat un but : provoquer la réunion internationale en vue d’établir sur la base du « S.I.E.P.S. » le « F.S.M.P. » base de réflexion pour la création du Fonds Mondial de Solidarité pour la Paix.

Le lieu de réunion proposé étant PARIS ou GENEVE, l’acceptation d’un de ces lieux ou de tout autre sera définie à la majorité des 2/3 des pays acceptant de participer à cette première réunion internationale.

- Les échanges de notes à ce sujet pourraient se faire à l’échelle des Ambassades ou des représentations à l’O.N.U.

L’Association Henri LAGRANGE, est dépositaire du Plan, sera mise au courant de toutes interventions en vue de cette réunion et des réflexions sur le Plan « S.I.E.P.S. » par l’intermédiaire des Autorités de son Pays ou bien directement.

L’Association Henri Lagrange demande à tous les Chefs d’Etats, aux représentants à l’O.N.U. » aux hautes autorités religieuses et morales du Monde, de comprendre non seulement l’utilité pratique et la grande urgence de la réalisation de ce Plan, mais encore, toute sa richesse fraternelle dans l’union de tous les hommes afin qu’ils soient « UN » devant l’adversité, en étant fraternellement unis dans la même entraide chaleureuse.

La Paix véritable ne peut exister sans cette entraide, car il faut qu’elle soit basée sur une réalité humaine, active et utile.

Je remercie chaleureusement tout dépositaire du Plan « S.I.E.P.S. » qui grâce à sa compréhension de cœur, de bon sens, participera à provoquer la première Réunion Internationale en vue de l’actualisation du Plan « S.I.E.P.S. » - Base pour la création du Fonds Mondial de Solidarité pour la Paix – « F.M.S.P. »[/b]


ASSOCIATION HENRI LAGRANGE

La ville Hellio
8, rue du Périgord
22000 SAINT BRIEUC

FRANCE


[color=blue]association-henri.lagrange@wanadoo.fr


Dernière édition par le Mer 13 Sep - 19:32, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montségur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Plan SIEPS   Ven 5 Aoû - 15:50

- *- ASSOCIATION HENRI LAGRANGE - * -

- * -


SERVICE INTERNATIONAL D’ENTRAIDE PERMANENTE STELLA


« S.I.E.P.S. »

BASE

pour la création du Fonds Mondial de Solidarité pour la Paix

ASSOCIATION HENRI LAGRANGE

Fonds Mondial de Solidarité « F.M.S. »

Raisons de la création :

La création du « service International d’Entraide Permanente » - le « S.I.E.P.S. » est une nécessité consécutive :

1°) - Au danger de guerre mondiale à partir de tensions grandissantes et parfois incontrôlables.

2°) - A l’énorme dimension de la misère des hommes : sous-alimentation, manque de soins, de logements, chômage et analphabétisme des 2/3 de l’humanité.

Pour l’immense majorité des enfants, la vie n’offrira que la faim, l’ignorance, la détresse physique et morale et enfin la mort vers l’âge de 35 ans et parfois 30 ! A cette misère s’ajoutent bien souvent l’alcoolisme, la prostitution, la drogue et la violence.

3°) - Aux très graves conséquences des catastrophes naturelles : villes rayées de la carte – foule misérable et affamée – des centaines de milliers sans-abri, les épidémies, la famine…

La transformation possible et urgente des dépenses de guerre en dépenses de Paix : énergie pour la destruction transformée en énergie de Paix créatrice d’où diminution des tensions à l’origine des guerres !

Buts du « S.I.E.P.S. » :

1°) - Assurer un « dépassement » des aides nationales jusqu’alors limitées et unilatérales, d’où rivalités et inefficacité…

2°) - Nécessité de reconnaître que toutes les formes d’aides n’ont pas à ce jour (malgré tous leurs très grands mérites) apporté de solutions valables face à l’immensité des problèmes posés à l’échelle mondiale. Sans cela elles seraient suffisantes et efficaces, or, il faut bien en convenir, le problème reste entier.

3°) - L’entraide active de tous les peuples est la seule possibilité d’actualiser la Paix véritable. Entraide du sein d’un même organisme international.

En outre, l’aide en cas de catastrophes naturelles a, par son internationalité, la « dimension nécessaire » à justifier l’aide permanente à tous pays.

Adaptation du « S.I.E.P.S. » :

1°) - Le « S.I.E.P.S. » constitue un plan de base proposant un système international efficace, équilibré et adapté à l’ensemble des problèmes de toutes les régions du Monde. Base de réflexion possible pour la création du Fonds Mondial de Solidarité pour la Paix.


2°) - Le Plan « S.I.E.P.S. » étant une base, un fondement, une réunion internationale d’experts doit en définir le développement.

Le « S.I.E.P.S. », de par la nature de son organisation et la finalité de ses buts, sera toujours perfectible.

Mise en œuvre et finalité :

1°) - Réunion internationale d’experts sous l’égide de l’O.N.U. ainsi rénovée…

2°) - Création du Fonds d’Entraide Mondial pour la Paix par la Solidarité – transfert progressif concerté, fixé et contrôlé des dépenses militaires de tous les pays pour financer le Fond d’entraide.

3°) - Le « S.I.E.P.S. » constitue en Plan de base qui, sous l’égide de l’O.N.U. unifierait :
- l’orientation des marchés
- leur équilibre
- la répartition des denrées et matériels utiles dans le monde
- la mise en valeur du sol et du sous-sol
- l’Education
- l’Instruction
- l’entraide internationale permanente
- la mise au travail de millions de chômeurs
la mise en place prévue, suffisante et adaptée pour les employer immédiatement à
toutes sortes et dimensions de secours rendus nécessaires par les grandes catastrophes
naturelles
- adaptation prévue au Service Officiel d’Entraide International « S.I.E.P.S. » de l’aide
spontanée et du volontariat, et ce, sur le plan mondial.
- Collaboration et appuis efficaces à tous organismes d’entraide déjà existants, et ce,
en respectant leurs particularités si vivantes
- action mondiale pour l’écologie.

L’internationalité du « S.I.E.P.S. » :

Ce « S.I.E.P.S. », Organisation Internationale Officielle, dotée de moyens puissants, suffisants et permanents et d’un personnel entraîné, le tout s’adaptant parfaitement à tous les problèmes économiques et humains posés dans l’ensemble du Monde, se renforcera d’une action volontaire et de l’aide spontanée (à l’échelle mondiale) donnant plus de « chaleur » à l’action officielle.

Le « S.I.E.P.S. » agira en outre en coopération active avec toutes les organisations d’entraide privées déjà existantes.

Ayant personnellement travaillé dans le cadre de l’aide spontanée sur le plan administratif et sur les chantiers, je connais toute la valeur irremplaçable de cette part chaleureuse que constitue l’aide d’hommes à hommes.

Ainsi se trouverait réalisée « la solution » aux multiples problèmes posés dans le Monde.
3

Le « S.I.E.P.S. » serait donc une « Organisation d’Entraide Internationale Officielle », prévoyant l’intégration dans l’indépendance, en son sein, de l’aide spontanée.


Répartition du « S.I..E.P.S. » :

Le « S.I.E.P.S. » possèdera cinq « zones géographiques » d’influence et d’action, mais unies entre elles. Cette répartition a pour buts principaux :

1°) - la rapidité de la mise en œuvre de l’entraide.

2°) - l’efficacité et l’adaptation de cette entraide aux diverses mentalités ethniques et à la réalité économique, sociale et humaine de la « zone ».

Dotation et moyens :

a) - un « Centre International Commun » « coiffera » l’ensemble des cinq zones géographiques.

b) - le Centre International pour la Recherche Scientifique à des fins pacifiques fonctionnera près de ce Centre.

c) - l’action internationale de l’entraide « S.I.E.P.S. » disposera de puissants moyens (matériels et humains), adaptés à la dimension énorme des besoins et en accord avec les diverses réalités sociales et économiques de tous les pays.

En conséquence, le « S.I.E.P.S. » comportera en son sein et d’une manière permanente, un équipement approprié et des groupements spécialisés. Spécialistes rémunérés, mais faisant acte de volontariat pour assumer leur fonction. Leur action étant renforcée par les équipes de volontaires et les organisations d’entraide déjà existantes.

Représentation internationale :

Dans cet esprit, tous les pays (en dehors de toutes idées préconçues de races ou bien politiques), se doivent d’être membres actifs du « S.I.E.P.S. » Représentation internationale officielle se renforçant de la coopération de volontaires venus de tous pays.
Création de cinq Centres « S.I.EP.S. » selon des zones d’influence d’action – zones réparties géographiquement en vue de l’efficacité, l’adaptation et la rapidité de l’entraide.

Ces « zones » collaboreront étroitement entre elles et seront unies à un « Centre commun » situé près l’un de ces Centres.

Organisation d’un Centre « S.I.E.P.S. » :

Centre actif et toujours disponible, il doit comprendre :
a) - administration
- personnel
- finances, subdivisées en « comptabilité deniers »
« comptabilité matières »
- matériel
b) - stockage
c) - service de santé et pharmaceutique
d) - déplacements et moyens de transports (service d’entretien et ateliers)
e) - service « relations » entre les autres Centres et avec les gouvernements de tous les
pays
f) - centre de diffusion des informations
g) - service d’études des graves détresses matérielles et morales permanentes (afin
d’orienter l’action des services spécialisés dans la forme et la dimension de
l’entraide)
h) - service « régulation mondiale des produits et matériels utiles » et plan financier
mondial au service de cette régulation
i) - service Education – instruction et formation des cadres
j) - service de coopération en vue de la mise en valeur des sols et du sous-sol
k) - service de coopération avec les organismes d’entraide privés

Le personnel des équipes comprendra nécessairement un éventail très exactement adapté à toutes les circonstances pouvant se présenter.

Pour obtenir le maximum d’efficacité, les moyens mis en œuvre seront adéquats, suffisants et utilisés par un personnel compétent et en outre, si possible, polyvalent.

L’aide spontanée, le volontariat, seront eux aussi organisés à l’échelle mondiale et s’intègreront à l’aide officielle et permanente. En outre, une coopération étroite existera entre le « S.I.E.P.S. » et les organisations d’entraide privées déjà existantes.

Ces dernières, bien qu’insuffisantes, n’en demeurent pas moins très vivantes dans les lieux précis de leur action.

Au siège de l’un des centres « S.I.E.P.S. », le Centre Commun « S.I.E.P.S. » comportera en outre le Centre International de Recherche Scientifique à des fins pacifiques, ayant également pour mission la coordination de l’action écologique mondiale.


Dernière édition par le Jeu 24 Nov - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiram
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 08/08/2005

MessageSujet: Re: Service International d'Entraide Permanente Stella (SIEPS)   Lun 8 Aoû - 15:30

L'industrie militaire des pays "libres et démocratiques" est toujours de plus en plus florissant, cet argent pourrait servir comme Mr Lagrange le préconisait, à des oeuvres de paix
flower

Les dépenses militaires mondiales en 2004 s'élèvent à plus de 1000 milliards de dollars
AFP

Mis en ligne le 07/06/2005
- - - - - - - - - - -

Cette nouvelle forte augmentation des dépenses militaires, après une hausse de 11% en 2003, ne porte toutefois pas le budget d’armement mondial à un niveau record. Il était plus élevé au plus fort de la guerre froide, à la fin des années 1980.


Les dépenses militaires mondiales ont dépassé les 1.000 milliards de dollars en 2004, près de la moitié revenant aux Etats-Unis dont le budget reste alourdi par la «guerre contre le terrorisme», selon le rapport annuel de l’Institut international de recherche pour la paix à Stockholm (SIPRI) publié mardi.

Au total, les dépenses militaires ont atteint 1.035 milliards de dollars (841 milliards d’euros) l’année dernière, soit une hausse de 8% par rapport à 2003 (956 milliards de dollars). Cela représente 162 dollars par habitant de la planète. Washington a dépensé 47% de ce montant.

Cette nouvelle forte augmentation des dépenses militaires, après une hausse de 11% en 2003, ne porte toutefois pas le budget d’armement mondial à un niveau record. Il était plus élevé au plus fort de la guerre froide, à la fin des années 1980, note l’institut.

Les dépenses américaines ont rapidement augmenté entre 2002 et 2004 à cause de l’importance des montants alloués à la «guerre mondiale contre le terrorisme», principalement en Irak et en Afghanistan, peut-on lire.

«La première explication du niveau actuel (...) des dépenses militaires mondiales est le montant des opérations militaires à l’étranger effectuées par les Etats-Unis et, dans une moindre mesure, par ses alliés dans la coalition».

L’ampleur des dépenses auxquelles le gouvernement de George W. Bush doit faire face est la conséquence de la décision d’entrer en guerre contre l’Irak malgré un très faible soutien, notamment de la part de l’ONU, estime le SIPRI.

«Les Etats-Unis sont aujourd’hui dotés d’un pouvoir suprême (...) mais ont été limités dans leur champ d’action en Irak sans soutien institutionnel», écrit Alyson Bailes, directrice de SIPRI, dans le rapport.

«Les événements des dernières années ont peu contribué à l’obtention de solutions mondiales», a-t-elle estimé par ailleurs.

En 2004, 19 conflits majeurs ont chacun causé la mort de plus de 1.000 personnes lors de combats.

La plupart sont de longue durée et seulement trois -- les opérations contre contre Al-Qaïda, la guerre en Irak et le conflit au Darfour (Soudan) -- ont moins de dix ans.

«Paradoxalement, la longévité et la récurrence de beaucoup de conflits peuvent les rendre moins visibles sur la scène internationale», a estimé le SIPRI, soulignant «le trop peu d’attention médiatique» accordée en 2004 aux conflits au Népal et en Ouganda.

Le rapport note que plusieurs initiatives ont eu lieu en 2004 dans le but de limiter la prolifération d’armes de destruction massive (ADM), notamment en Corée du Nord et en Iran.

Les accusations américaines et alliées avant le début de la guerre contre l’Irak selon lesquelles le pays était doté de telles armes «étaient inexactes et n’étaient pas appuyées par les preuves disponibles», écrit le SIPRI.

Cependant, l’éviction du président irakien Saddam Hussein et l’annonce par la Libye qu’elle abandonnait ses programmes sur les ADM et les missiles balistiques «ont créé une opportunité unique de progresser dans l’objectif de faire du Moyen-Orient une zone dépourvue d’ADM».

Par contre, «la course aux armements conventionnels a été sans limites», note le rapport.

La taille des principaux fabricants d’armes dans le monde a «énormément» augmenté, principalement par le biais d’acquisitions, et ces entreprises sont aujourd’hui comparables à certaines des plus grandes multinationales.

Le chiffre d’affaires total des cent principales sociétés d’armement est équivalent au PIB des 61 pays les plus pauvres au monde, écrit le SIPRI.

L’institut a déploré que, de manière générale, «seule une quantité limitée d’informations (soit) disponible sur les ventes commerciales d’armes à travers le monde» et a appelé les gouvernements à exiger davantage de transparence.


et après on nous demandera d'envoyer des dons affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiram
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 08/08/2005

MessageSujet: Re: Service International d'Entraide Permanente Stella (SIEPS)   Lun 8 Aoû - 15:35

encore une petit info concernant la France

La France confirme sa place de troisième exportateur mondial d'armement
La France a confirmé en 2002 et en 2003 sa place de troisième exportateur mondial d'armement, derrière les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, et devant la Russie et l'Allemagne. A eux seuls, ces cinq pays représentent plus de 90 % du commerce mondial. Le reste du marché est couvert par Israël, devenu un important exportateur dans les secteurs de l'électronique, des drones (petits avions d'observation sans pilote) et des missiles tactiques, puis par la Chine, l'Italie, la Suède, l'Afrique du Sud et le Brésil. Ce classement résulte des données du cinquième rapport sur les exportations d'armement de la France transmis au Parlement lundi 31 janvier.

Par Laurent Zecchini

Le Monde 3 février 2005
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
savignac
Bavard
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Une "armée de Paix"... Est-ce si utopique?   Sam 13 Aoû - 22:02

Les récentes catastrophes qui ont touché L'Asie du sud, Haîti,... nous montrent bien, puisqu'il faut toujours ces douloureux exemples, qu'il n'existe aucune structure capable de répondre rapidement avec des moyens logistiques et humains adaptés et opérationnels à ces catastrophes. Les récentes tragédies, mais hélas les futures, imposent que soit enfin créée "cette armée de paix" définie dans le Plan SIEPS (déposé il y a 40 ans par Monsieur Henri LAGRANGE). Il serait plus que souhaitable que ce plan puisse être soutenu entre autre, par nos "décideurs" . Il est à leur disposition... depuis 40ans.
king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serge
Bavard
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: Une "armée de Paix"... Est-ce si utopique?   Dim 14 Aoû - 0:32

savignac a écrit:
Les récentes catastrophes qui ont touché L'Asie du sud, Haîti,... nous montrent bien, puisqu'il faut toujours ces douloureux exemples, qu'il n'existe aucune structure capable de répondre rapidement avec des moyens logistiques et humains adaptés et opérationnels à ces catastrophes. Les récentes tragédies, mais hélas les futures, imposent que soit enfin créée "cette armée de paix" définie dans le Plan SIEPS (déposé il y a 40 ans par Monsieur Henri LAGRANGE). Il serait plus que souhaitable que ce plan puisse être soutenu entre autre, par nos "décideurs" . Il est à leur disposition... depuis 40ans.
king

Le problème avec les décideurs c'est qu'ils ne veulent pas attendre la richesse et la gloire dans"l'autre monde", ils la veulent tout de suite et dans ce monde, et par tous les moyens jocolor Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascal
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Enfin une grande idée   Ven 9 Sep - 20:27

Voilà un beau projet. Cette idée de service international d'entraide est une évidence qu'il faut vite mettre en place.
Bonne chance et félicitations cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montségur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Encore une terrible catastrophe et toujours la même détresse   Lun 10 Oct - 13:23

Le bilan du séisme s'alourdit au Pakistan: entre 30 et 40.000 morts


Un mère pleure son enfant enseveli sous les décombes de l'école le 9 octobre à Muzaffarabad
De 30.000 à 40.000 personnes ont été tuées par le séisme qui a frappé samedi le Pakistan, ont indiqué lundi plusieurs responsables officiels, alors que les secours s'organisaient difficilement dans les zones sinistrées.

"Le gouvernement nous a indiqué qu'entre 30.000 et 40.000 personnes avaient été tuées" par le séisme, a affirmé Julia Spry-Leverton, porte-parole de l'Unicef à Islamabad. "Entre 30.000 et 40.000 personnes ont été tuées au Pakistan et plus de 60.000 blessées", a confirmé un haut responsable des autorités pakistanaises, en expliquant que l'annonce officielle de ce nouveau bilan par le gouvernement devait intervenir dans la journée.

Le dernier bilan officiel communiqué dimanche après-midi par le gouvernement pakistanais faisait état de près de 20.000 morts et plus de 42.000 blessés.

Boby Sheikh"Pour le moment, nous avons 19.136 morts et 42.397 blessés confirmés, mais le bilan s'alourdit d'heure en heure", avait alors souligné le ministre de l'Intérieur Aftab Sherpao, moins de 36 heures après le séisme de magnitude 7,6 sur l'échelle de Richter qui a frappé le nord du Pakistan samedi à 08h50 (03h50 GMT). "C'est toute une génération qui a été perdue dans les zones les plus affectées. La majorité des victimes sont des écoliers", a souligné de son côté le porte-parole des forces armées pakistanaises, le général Shaukat Sultan.

"Les sauveteurs sortent des cadavres d'enfants des décombres à Muzaffarabad (capitale de la zone du Cachemire administrée par le Pakistan), mais il n'y a personne pour réclamer les corps, leurs parents sont morts aussi", a expliqué l'officier supérieur.


Rawalakot (50 km au sud-est de Muzaffarabad) a été ravagé. Muzaffarabad est détruit à 70%. Il n'y a pas une maison à Muzaffarabad qui n'a pas été endommagée. Il n'y a pas une famille qui n'a pas souffert", a-t-il ajouté. Quelque 125.000 personnes habitent Muzaffarabad, à 120 km au nord-est d'Islamabad, à proximité immédiate de l'épicentre du séisme. La responsable de l'Unicef estimait également que les enfants représentaient près de la moitié des victimes. Environ cinq millions de personnes vivent dans les zones les plus touchées, a expliqué Julia Spry-Leverton, en confirmant que de nombreuses écoles avaient été détruites.

"La situation est très grave, nous recevons en permanence des rapports faisant état de victimes dans toutes ces régions affectées", a-t-elle indiqué. Quarante-huit heures après le drame, le ballet des hélicoptères continuait au-dessus de la capitale Islamabad d'où sont parties de nombreuses équipes de secours.


Aamir Qureshi"Nous disposons de quarante hélicoptères et d'un avion équipé pour le vol de nuit qui font des rotations permanentes", a expliqué à l'aéroport le général Haider Khan, en charge des opérations localement. "Plus de 750 blessés et 30 morts ont été évacués cette nuit de Muzaffarabad", a-t-il ajouté. Sur le tarmac de l'aéroport militaire de Chaklala-Islamabad, des équipes se secours britanniques, japonaises, turques, russes, françaises, allemandes et de nombreux autres pays encore se préparaient à gagner les zones les plus touchées du Cachemire, dont toutes les routes d'accès ont été coupées.

Directement au nord d'Islamabad, dans les montagnes de l'Hindu Kuch, les secours en revanche peinaient à arriver et les villageois s'efforçaient souvent à main nue de porter secours aux possibles survivants du tremblement de terre. A Balakot, une ville de 30.000 habitants située à l'entrée de la vallée de Kaghan (80 km au nord d'Islamabad), deux enfants - un garçon de six ans et une fille de quatre ans - ont ainsi été secourus, blessés mais vivants, des ruines de l'école où ils avaient été ensevelis samedi matin.

Et que font nos "responsables" bien peu de chose...

Ah, la france envoie 20 personnes avec 2 chiens...

Quelle efficacité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serge
Bavard
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: Service International d'Entraide Permanente Stella (SIEPS)   Jeu 13 Oct - 18:58

Yep j'adore les deux tis toutous, faut peut-être faire la quête pour les croquettes?.............. afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serge
Bavard
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: Service International d'Entraide Permanente Stella (SIEPS)   Lun 24 Oct - 1:08

Qu'attendent donc les politiques pour mettre en oeuvre ce plan, une autre catastrophe, des milliers de mort??? Evidemment le commerce des armes est plus lucratif ........beaucoup plus ........ Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andalou
Invité



MessageSujet: sieps   Ven 2 Déc - 14:23

Ce service d'entraide placé sous l'égide de l'ONU comme le prévoit le texte du sieps est une idée formidable. Je vous soutient à fond dans votre action.
cheers
Revenir en haut Aller en bas
bretagne
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: plan sieps   Lun 26 Déc - 13:10

Je soutiens ce beau projet. Pourquoi encore attendre une autre catastrophe pour comprendre l’évidence et le bien fondé de ce plan sieps ?

Félicitations continuez!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armor
Invité



MessageSujet: sieps   Jeu 29 Déc - 13:52

Je viens de lire dans le journal Ouest France de ce lundi que Monsieur MATTEI, responsable de la Croix Rouge Française et ancien Ministre de la santé reprend l'idée du Projet SIEPS de Monsieur Henri LAGRANGE.

C'est un bonne chose et j'espère que ce plan SIEPS verra enfin le jour !

affraid
Revenir en haut Aller en bas
hiram
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 08/08/2005

MessageSujet: Re: sieps   Jeu 29 Déc - 20:49

Armor a écrit:
Je viens de lire dans le journal Ouest France de ce lundi que Monsieur MATTEI, responsable de la Croix Rouge Française et ancien Ministre de la santé reprend l'idée du Projet SIEPS de Monsieur Henri LAGRANGE.

C'est un bonne chose et j'espère que ce plan SIEPS verra enfin le jour !

affraid

Le problème s'est qu'il faut reprendre le plan dans son entier, et non l'édulcorer et en faire un tremplin pour les honneurs et la reconnaissance.
Dans son entier cela veut dire, se mettre à dos l'industrie de la mort, et tout ce qui gravite autour tsssssssssss ça m'étonnerait que ça soit le cas Rolling Eyes on peut toujours réver, mais moi voyez-vous j'ai arrété de croire au bonhomme noël, ce gros plein de soupe mercantile lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon
Invité



MessageSujet: Re: Service International d'Entraide Permanente Stella (SIEPS)   Dim 19 Mar - 10:56

Monsieur Mattei est en mal idées, comme dans la triste affaires des milliers de morts durant un triste été... Il est maintenant responsable de la Croix Rouge Française, c'est une bonne planque et surtout c'est moins risqué que le ministère de la santé.
Revenir en haut Aller en bas
stella
Invité



MessageSujet: sieps   Mar 4 Avr - 15:21

Les tragédies se succèdent et hélas se ressemblent... Toujours les mêmes moyens dérisoires pour aider les populations sinistrées. Ah, la France envoie 20 personnes avec 2 chiens... c'est très louable mais hélas pas très efficace...
Pourtant il y a déjà plus de 40 ans que le Plan SIEPS a été déposé (le 19 mars 1964) par Monsieur Henri LAGRANGE Président fondateur du Centre Stella (décédé le 05 octobre 2001). Depuis cette date il continue à circuler sur les tables de nos « responsables ». Certains en mal de stature politique… l’ont mal copié comme Madame Nicole Guedj en l’affublant d’un autre nom « casques rouges » c’est sa seule contribution à cet ambitieux Plan. Aujourd’hui quel silence de la part de nos professionnels de la charité après leurs « larmes » et « gesticulations »lors du tsunami! Nous les retrouverons lors de la prochaine tragédie. Et l’on constatera de nouveau le manque cruel de moyen pour affronter, soulager et aider les victimes.

Ce Plan consiste à créer un Service International d'Entraide Permanente placé sous l'égide de Nations Unies. Il serait financé par un transfert progressif et concerté des dépenses de guerres (1000 milliards de dollars en moyenne/an)vers un Fonds mondial de solidarité (FMS)pour financer le SIEPS.

C'est une "Force de Paix et d'intervention " au service de notre Humanité capable de répondre entre autre, avec des moyens réellement adaptés à des catastrophes majeures, (tsunami, famine, tremblements de terre etc).

Le plan SIEPS détaille dans ses grandes lignes « l’axe »de mise en œuvre de cinq zones d’action géographiques unies entre-elles.

Une base de financement s’effectuant par un transfert progressif, fixé et concerté des dépenses de guerre vers des Œuvres de Vie.

Un service de régulation mondiale des denrée et matériels utiles (au niveau exact des justes besoins), et une collaboration étroite avec les ONG et les populations locales participantes actives et gestionnaires de leur propre développement.

En effet, les ONG malgré tous leurs mérites ne pourront jamais répondre efficacement et rapidement au niveau exact et urgent des immenses besoins du Monde. Et ce, tant dans le développement harmonieux des Pays, que face aux très grandes catastrophes naturelles. Les faits le prouvent. La tragédie qui frappe aujourd’hui le Pakistan en est le triste exemple.

Il est donc urgent et lucide de le reconnaître. Mère Thérésa, dont nul ne peut contester l’œuvre en Inde, le proclamait également.

Comme pour les grands incendies, les aides privées et les volontaires sont utiles et leurs actions généreuses mais, comme appoint de l’essentiel apporté par le corps et moyens constitués de sapeurs pompiers

Ne jamais oublier, qu’environ 1000 milliards d’euros sont consommés annuellement pour la guerre. Que l’on sache que la mise en œuvre d’un nouveau prototype de bombardier est équivalent à 250 000 instituteurs, ou 30 facultés scientifiques pour 1000 étudiants chacune, ou 75 hôpitaux de 100 lits.

Cette manne est détournée de la Vie vers la mort, en être conscient et tout mettre en œuvre pour en inverser le cours, est le commencement d’un salutaire « Eveil ».

Le Fonds Mondial de Solidarité (FMS) ouvrirait sur un développement à la mesure des besoins matériels et moraux de l’Humanité.

Petit rappel Monsieur Henri LAGRANGE fût membre du conseil national politique du Centre démocrate et n'a jamais quitter comme certains... sa famille politique. Sa vision humaniste de la société n'a jamais déviée. Ces projets (SIEPS, Revenu social pour les parents éducateurs, la ligue féminine etc)ont "inspiré" pas mal de personnages en mal d'idées et de notoriété...Je suis certains que notre ami François BAYROU ne l'a pas oublié, du moins je l'espère.
Revenir en haut Aller en bas
montségur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: INDISPENSABLE PLAN SIEPS   Lun 29 Mai - 10:38

Encore une preuve "par morts" que le SIEPS est plus que jamais indispensable!


L'aide humanitaire étrangère se déployait lundi dans l'île indonésienne de Java frappée samedi par un violent séisme qui a fait près de 5.000 morts.

Des milliers de sinistrés ont passé une deuxième nuit dans le dénuement le plus total alors qu'une odeur de mort flottait dans certains quartiers de la ville dévastée de Bantul.

"Les hôpitaux sont totalement bondés", a indiqué lundi à l'AFP Carlos Afonso, coordinateur à Jakarta de l'Office d'aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO), après une mission d'évaluation sur place.

"Il y a d'énormes besoins dans le champ médical: des médecins, des infirmières, du personnel soignant, du matériel de soins et chirurgical", a-t-il détaillé.

L'hôpital principal de la ville dévastée de Bantul, au sud de la métropole de Yogyakarta, a été détruit. "Il faut monter là-bas un hôpital de campagne", a-t-il poursuivi.


Des membres de l'équipe de secours malaysienne arrivent à Bantul pour aider les victimes du séisme, le 29 mai 2006

- Jewel SamadLes opérations de secours allaient pouvoir être facilitées par la réouverture complète de l'aéroport de Yogyakarta, endommagé lors du tremblement de terre.

"A 09H00 ce matin l'aéroport à rouvert mais seulement (la compagnie aérienne) Mandala a confirmé qu'elle était prête à voler", a déclaré Aryadi Subagyo, un responsable de l'aéroport.

Un hall d'attente de l'aéroport s'était effondré lors du séisme. Cet accident a fait deux morts et dix blessés dont un grave, selon M. Subagyo.

L'acheminement de l'assistance humanitaire continuait en tout cas à gagner en ampleur.

"Nous sommes arrivés avec des équipements médicaux et logistiques", indiquait Olaf Valverde, de Médecins sans frontières (MSF) Belgique.

"J'ai entendu dire qu'il n'y a plus de corps coincés sous les décombres", déclarait de son côté Ahmad Zailani, dirigeant une équipe de 87 médecins, infirmiers et sauveteurs malaisiens.

- Jewel SamadUne équipe de vingt secouristes taïwanais spécialisée dans la recherche de personnes ensevelies est aussi arrivée lundi, même si l'espoir de retrouver des survivants s'amenuise au fil des heures.

Ils transportaient des équipements pour déplacer les gravats, ainsi que du matériel d'amplification des sons pour localiser des victimes sous les décombres, a expliqué le commandant Michael Chu. "On peut détecter un coeur qui bat", a-t-il précisé.

"On focalise sur Bantul qui est au sud (de Yogyakarta). Il faut aller aussi sur la périphérie, là où on ne compte pas encore les blessés ou les morts", a déclaré à l'AFP Vincent Cauche, coordinateur en Indonésie de l'ONG Médecins du Monde (MDM).


Le dernier bilan du ministère des Affaires sociales faisait état d'au moins 4.983 morts. L'Unicef évoquait quelque 130.000 sans abri. D'autres estimations tablaient sur 20.000 blessés.

Le tremblement de terre s'est produit dans une zone très peuplée. Jakarta a appelé dimanche la communauté internationale à l'aide après la catastrophe, "afin de réduire le fardeau pesant sur le gouvernement". Ce dernier a déclaré un état d'urgence de trois mois dans la zone.

Le gouvernement estime que 35.000 maisons et autres bâtiments ont été endommagés et a débloqué un billion de roupies (107 millions de dollars) pour financer l'aide et la reconstruction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simon44
Invité



MessageSujet: Une évidence qui s'impose...   Dim 11 Juin - 12:25

Bien plus efficace que l'inutile taxe de 1 euro sur chaque billet d'avion, le Plan SIEPS prévoit un transfert progressif et concerté des dépenses de guerre vers des dépenses de Paix.

Il ne s'agit donc pas de créer une charge supplémentaire sur le dos des populations déjà lourdement "taxées" mais d'utiliser plus intelligement des "dépenses de mort" existantes... vers des Oeuvres de Paix.

Là est la vraie intelligence!


king affraid
Revenir en haut Aller en bas
ines
Invité



MessageSujet: Re: Service International d'Entraide Permanente Stella (SIEPS)   Ven 16 Juin - 20:39

Le group Bildeberg venant de se réunir au Canada, dans l'indifférence générale, ça m'étonnerait beaucoup que les participants à ce forum aient soulevé le problème.................l'argent des armes vous vous rendez compte c'est sacré pour les pays démocratiques geek
Revenir en haut Aller en bas
julia
Invité



MessageSujet: Quelle belle idée   Lun 11 Sep - 11:44

Je trouve ce projet ambitieux et au combien utile. Nos dirigeants seraient bien inspirés de le reprendre dans leurs programmes qui sont souvent incipides et sans grandeur...

Félicitations pour votre action et votre site intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Etoile
Invité



MessageSujet: SIEPS   Jeu 19 Oct - 19:07

Il me semble que contrairement aux déclarations de Madame Nicole GUEDJ, cette dernière n'est nullement à l'origine de la création d'un service international d'entraide placé sous l'égide des Nations Unies.

Ce projet a été déposé par Monsieur Henri LAGRANGE, Président fondateur du Centre Stella, le 19 mars 1964.
Monsieur Henri LAGRANGE a oeuvré jusqu'à sa mort le
O5 octobre 2001 pour défendre son grand projet.

Il est vraiment surprenant que Madame Guedj se permette de faire sa promotion sur un projet qu'elle a récupéré très certainement quand elle était encore à l'UDF où le SIEPS et son VRAI créateur étaient très bien connus ...


Même si celà va dans le bon sens, Madame GUEDJ serait bien avisée de citer ses "sources" d'inspiration.

C'est très certainement un oubli de sa part...
Revenir en haut Aller en bas
furax
Invité



MessageSujet: Re: Service International d'Entraide Permanente Stella (SIEPS)   Jeu 19 Oct - 21:22

Thumb down Thumb down Madame Nicole GUEDJ, pas joli de vouloir piquer les idées d'un autre, surtout lorsque cette personne à donner toute sa vie pour promouvoir ce programme et qu'elle est maintenant décédé.

Vous n'avez pas d'idées et aucun charisme, mais vous excellez surement dans le plagiat

Je ne vous salue pas oh dérisoire personnage!
Boulet Boulet Boulet
Revenir en haut Aller en bas
manureva
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Plan SIEPS   Ven 20 Oct - 11:31

Oui celà est désolant de constater que des personnes sans scrupule et sans idées puissent récupérer l'oeuvre d'un Homme de bien. On constate là encore toute la médiocrité de ces tristes personnages peuplant ce monde de la politique spectacle. Ils sont sans envergure. Mais comme tout courtisans zélés, Ils cherchent à prendre la plus grosse part du gâteau tout en donnant l'illusion de faire le bien...

Tout celà est bien triste
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Un projet d'espoir   Sam 28 Oct - 22:45

merci pour votre action qui contribue à l'évolution positive de notre Humanité.

Encore bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angéliqu
Invité



MessageSujet: quel beau projet   Lun 26 Mar - 18:31

Je tiens à vous féliciter pour ce beau projet que je découvre aujourd'hui et qui existe pourtant depuis des année. Nous constatons au quotidien le peu de moyens dont disposent les organisations humanitaires. Cette structure de paix destinée à être projetée sur les lieux des grandes catastrophes serait providentielle pour les poluplations sinistrées.
Revenir en haut Aller en bas
angelin
Invité



MessageSujet: beau projet   Mar 4 Aoû - 21:55

félicitations à vous pour ce beau projet. Enfin quelque chose de valable... lol!
Revenir en haut Aller en bas
milad
Invité



MessageSujet: votre projet sieps   Lun 14 Déc - 3:36

Je découvre votre projet. Ce dernier va dans le bon sens et répond aux besoins impérieux de notre humanité. On constate à chaque catastrophe que les moyens pour venir en aide aux populations touchées sont le plus souvent hélas très en dessous des besoins. Bien que fort méritoire.
Bonne chance dans votre entreprise.
Revenir en haut Aller en bas
eva45
Invité



MessageSujet: bon site et bonne idée   Mar 22 Déc - 3:38

votre site est intéressant et votre projet aussi. On trouve quand même de belles choses sur la toile.................
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Service International d'Entraide Permanente Stella (SIEPS)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Service International d'Entraide Permanente Stella (SIEPS)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un nouveau site t'entraide
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» Service d'Enlèvement & Destruction d'Engins Explosifs: SEDEE
» compétitivité des entreprises françaises à l'international
» signature entente de service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASSOCIATION HENRI LAGRANGE :: Plan SIEPS-
Sauter vers: